Cent quatrains érotiques
Valduga
  PREMIERES PAGES (PDF)
FICHE DE L'AUTEUR




PAGE PRECEDENTE
IMPRIMER LA PAGE

 

 


 

   
 
 

Dans ces Cent quatrains érotiques Patrizia Valduga réactive la puissance de la forme quatrain et rend un hommage très personnel — même lorsqu’elle la renverse — à l’histoire de la poésie amoureuse. Le théâtre érotique d’une femme s’y exprime dans toute sa crudité, sa force et ses nuances : quatre cnets vers et une seule et longue nuit d’amour où une femme et un homme font se rencontrer leurs corps, leurs mots, leurs esprits. Deux voix distinctes prennent la parole : elles se courent après, monologuent ou se répondent d’un vers à l’autre, d’un poème à l’autre. Tantôt triviale, tantôt imprégnée de lyrisme, la poésie vibrante de Patrizia Valduga nous entraîne dans un monde fait de désir, de tyrannie, de jeu, de sexe et de tendresse.


« Là, tu rêves à d’autres obscénités. »
Tu ne sens pas comme ma main te touche ?
Je pense ton corps : voilà ma pensée,
et un baiser qui soit baume pour la bouche.


 

 

Patrizia Valduga
est née en 1953. Elle vit à Milan. Voix reconnue de sa génération, elle est l’autrice d’une douzaine de livres, dans lesquels se déploie une poésie à la fois dense et économe, oscillant sans cesse entre les deux pôles extrêmes de la mort et de l’éros. Sa langue est d’une facture baroque, presque précieuse, jusque dans sa confrontation à la forme fixe. Patrizia Valduga est aussi traductrice (John Donne, Molière, Mallarmé, Kantor…). Cent quatrains érotiques est le plus célèbre de ses textes, et son premier livre traduit en français.

 


 

Cent quatrains érotiques
Patrizia Valduga
Traduction de l’italien et postface
Paolo Bellomo et Camille Bloomfield
Edition bilingue
Collection NOW
128 pages
Paru en 2021
15 euros
ISBN : 978-2-370840-94-3

HAUT